Star Fountain

Le Jardin des tarots

Le parc construit par Niki de Saint-Phalle entre 1976 et 1996 à Garavicchio en Toscane illustre les cartes du tarot divinatoire à travers vingt-deux sculptures colorées et monumentales.
Une sculpture presque semblable à la Star Fountain est présente dans le jardin des Tarots. Suivant le même mouvement que la sculpture de la Fondation, la nana « Europe » est colorée ; les deux vases qu’elle tient sont rouges et les étoiles sur son corps sont multicolores.

Miroitante et imposante, la Star Fountain accompagne les pas des visiteurs dans le jardin des sculptures de la Fondation, aux côtés des œuvres de Pol Bury, Ilana Isehayek, Clément Borderie et Sylvie de Meurville, en parfaite adéquation avec le thème de la Fondation, l’eau.

L’étoile a deux vases qui jettent l’eau dans une rivière, les eaux du renouveau. L’étoile représente un être complet, pas fragmenté, elle représente la santé physique et la santé spirituelle. L’étoile est en contact avec la nature et toute son abondance, elle connaît toutes les vraies lois du ciel et de la terre. » (Niki de Saint-Phalle – Le jardin des tarots – p 58)

Niki De Saint-Phalle

Niki de Saint-Phalle fait son apparition sur la scène de l’avant-garde internationale au début des années 1960 avec ses Tirs, des actions spectaculaires réalisées en collaboration avec Jean Tinguely. Membre du groupe des Nouveaux Réalistes, l’artiste commence en 1964 à se consacrer au thème des Nanas.
«J’aime être avec les gens et faire quelque chose pour eux dans leur vie quotidienne»

Le Nana Power

Au milieu des années 60, s’attaquant au statut de la femme dans la société, Niki de Saint-Phalle crée des sculptures monumentales, voluptueuses et multicolores. Ces figures, d’abord réalisées en papier mâché puis en polyester, expriment en même temps le pouvoir archétypal de la femme et son émancipation.
Au fil de sa carrière, l’artiste déclinera ce thème sous des formes et des échelles des plus diverses.
« L’imaginaire c’est mon refuge, mon palais. L’imaginaire est le bonheur, l’imaginaire existe ; quand on a de la fantaisie à revendre, le rêve est un pur laboratoire mental où l’on fabrique les illusions d’un paradis solitaire. »

La Star Fountain de la Fondation est ainsi une parfaite illustration du Nana Power. Libre, en mouvement, l’attitude triomphante, la sculpture surplombe un rocher, tenant dans chaque main un pichet d’où l’eau jaillit constamment en un effet de cascade. Recouverte de mosaïques et de miroirs, tel le Cyclope de Jean Tinguely et Niki de Saint-Phalle à Milly-la-Forêt, la sculpture reflète le paysage alentour, amplifiant les effets naturels de l’eau comme dans le jardin des tarots en Toscane.

Interview