Les poissons des
grandes profondeurs ont pied

L’artiste a réalisé Les poissons des grandes profondeurs en collaboration avec les maîtres verriers du Centre International d’Art Verrier de Meisenthal. Un projet né également de sa fréquentation du laboratoire d’Ichtyologie du Muséum d’Histoire Naturelle. Cette œuvre a obtenu la première distinction, le «Talent d’Eau» de la Fondation François Schneider. Ainsi, 200 pièces en verre soufflé ou étiré sont installées dans l’obscurité, suspendues par des fils invisibles ou posées au sol. Ces créatures luminescentes, étoiles-opaline, méduses, anguilles-miroir, poissons, nous invitent à une promenade méditative dans les abysses. Elles sont écloses du souffle d’un homme, et du sable, et du feu des fours de la verrerie de Meisenthal.

Les objets, même après un long temps d’adaptation, restent difficilement perceptibles. Cette très faible luminosité, ce silence visuel, c’est la volonté de l’artiste Yves Chaudouët. Car ce n’est pas un spectacle qu’il nous propose, mais une déambulation poétique toute de recueillement.

Yves Chaudouët

Les productions d’Yves Chaudouët apparaissent dans des domaines d’expressions artistiques multiples : poésie, peinture, mise en scène ou installation. Il nous rapporte ses observations sur les « présences singulières » du monde, qu’elles soient humaines, végétales ou animales.

Lauréat

Prix « Talent d’Eau », décerné à Yves Chaudouët à l’occasion du Concours Talents Contemporains 2011