Landscape Scale

Edouard Decam marche inlassablement dans l’immensité des paysages de montagne, les Pyrénées notamment et y enregistre la trace de l’homme à travers des barrages, ces constructions captivantes, brutalistes qui nous engloutissent.

Architecte de formation, alpiniste passionné, E. Decam entretient un rapport à la nature quasi proche des romantiques et nous délivre les visions de la montagne, de ses montagnes avec des grands formats et des sérigraphies de lacs pour son ensemble Landscape Scale présenté ici, et dans son travail en général. Que cela soit avec d’autres séries comme Cavallers , under ou encore son film Volva, le paysage et l’environnement sont les héros de ses œuvres. Il les dissèque patiemment pour en révéler les strates multiples.

En se mettant dans des conditions extrêmes, E. Decam enclenche une quête d’images dont les résultats finaux ne sont pas totalement aléatoires. Haute montagne, froid, hostilité, rocaille forment l’univers dans lequel il évolue. Ses promenades ont une part de hasard mais on observe une rigueur et une exactitude dans le traitement final de la photographie, toujours très bien construite et d’une grande précision. Ces images sont là pour témoigner du lien entre l’homme et la nature. Malgré une dimension parfois post apocalyptique celle-ci semble survivre au milieu de sa dégradation.

Edouard Decam a pu découvrir, lors de ses cheminements, d’autres lieux comme des tunnels, des infrastructures industrielles, et les conserve à l’aide de son équipement. Dans sa démarche où la lenteur, le temps sont des éléments importants pour se glisser peu à peu dans l’espace observé, le choix de travailler avec une chambre photographique n’est pas anodin. Par son biais, une économie de l’image s’impose, en opposition à la surconsommation du numérique. Ce choix technique est évidemment lié au sujet de la nature. On peut y déceler une forme de philosophie, tout comme la démarche de l’artiste dans sa globalité. Edouard Decam recherche cette solitude des confins paysagers, des mises en abîme et fait à la fois de ses marches et de ses photographies une hygiène de vie, rigoriste.

Il y a dans l’œuvre d’E. Decam un intérêt profond pour lier sa pratique à la science et aussi bien dans ses recherches sur les systèmes hydrauliques, spatiaux, ou encore glaciaux, l’artiste s’interroge sur nos origines et notre passage.

Edouard Decam

Né en 1978 à Libourne, (France) | Vit et travaille à Boutx (France)

Édouard Decam est diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de
Bordeaux (2003). Au cours de ses études il a réalisé un échange d’un an à l’Université d’Architecture de Santiago du Chili (2002). Récemment il a exposé au Cent-quatre et à l’Espace Electra (Paris), au Farenheit – Flax Foundation (Los Angeles), au Hangar (Lisbonne) et était entre autre résident à la Casa de Velazquez (Madrid) et Matadero (Madrid). Il a également gagné le prix LOOP Discover avec son film Volva.
Son travail s’axe sur l’architecture, le plus souvent dans les environnements extrêmes, et observe les liens et influences entre les deux. Il s’attache aux croisements qui existent entre science, architecture et paysage.

Site de l’artiste : edouarddecam.com