Chutes libres

Les sept œuvres Chutes libres de Benoît Pype sont nées de la chute d’une goutte de métal en fusion dans un volume d’eau, générant une variété de formes accidentelles et spontanées aux contours aléatoires. Ce procédé est inspiré du rituel du « Bleigiessen », pratique divinatoire issue des cultures germaniques au cours de laquelle l’observateur interprète les formes produites.

Benoît Pype crée ainsi sept sculptures dont les formes permettent les projections de notre conscience, chacune des Chutes Libres devenant une trajectoire et une potentielle destinée. Chaque œuvre incarne le caractère aléatoire de l’avenir et réintègre le hasard, l’accident et l’imprévisible dans un monde qui s’abîme dans une obsession du contrôle et dans l’abolition des errances de l’existence.

Chaque sculpture devient le support des projections de nos fantasmes, rappelant l’importance des scénarios de fiction et des prophéties, à l’image de Jules Verne qui anticipait la marche sur la lune de Neil Armstrong en 1969 dans son roman De la terre à la lune publié en 1865 ou Marshall McLuhan qui prédisait en 1962 l’avènement d’un monde globalisé.

Benoît Pype

Né en 1985 à Rouen, France

Lauréat

« Talents Contemporains », édition 2015, catégorie « installation »