Global

Global  est une sculpture qui s’apparente à une balle flottante de deux mètres de diamètre composée de matières polluantes ramassées dans la mer. Rachael Louise Bailey collectionne ainsi ces objets issus de la pollution marine depuis 2016. Elle collecte en particulier les chambres à air de voitures qui ont été recyclées et reconditionnées avant d’être utilisées dans la culture industrielle de l’huître. Ce plastique est régurgité par la mer. Rachael Louise Bailey donne une nouvelle importance à ces objets fragmentés et les regroupe  sous la forme des Black Stuff – les choses noires. Global fait partie de cette série aux sensibilités écologiques. L’artiste a noué ici plus de 3,5 kilomètres de chambre à air qu’elle enroule sur elles-mêmes pour former cette grosse boule de pollution qui ne cesse de grandir et dont nous semblons devenir prisonniers. Telle une machine infernale qu’il est impossible de stopper. 

Rachael Louise Bailey

Née en 1975, au Royaume-Uni.
Vit et travaille entre la France et le Royaume-Uni.

Rachael Louise Bailey est diplômée de la Leeds Metropolitan University en design graphique (1997), de l’école nationale supérieure du paysage de Versailles (2008). R. L. Bailey s’est formée à la sculpture aux Beaux-arts de Paris dans les ateliers de Sylvie Lejeune et Tamim Sabri (2010-2014) et en résidence à la Statuaria Arte School of Sculpture à Carrare. Elle enseigne le dessin et la 3D au Queen Elisabeth’s grammar Art and Design studio de Faversham. Avec ses œuvres, elle questionne notre perception anthropocentrique de l’environnement naturel qui nous entoure.