Altstadt

J’ai réalisé ce travail lors de mon séjour en résidence à Frise Kunstlerhaus à Hambourg, entre février et mars 2014. Sur les plages de l’Elbe j’avais remarqué les galets en terre cuite. A partir de cette observation je me suis interrogée sur la provenance de ces galets, j’ai cherché leur histoire.

L’Elbe, fleuve au comportement semblable à la mer, est régie par les marées. La côte recouverte de l’eau en temps de marée haute ne laisse en rien deviner le paysage de ces profondeurs. La marée basse, en revanche, dénude le fond couvert de gravats. Les vestiges d’une multitude de maisons côtières, bâties traditionnellement en brique rouge et détruites au cours des bombardements de la deuxième guerre mondiale, reposent désormais là. Le temps et le travail de vagues a changé leur forme – elles ressurgissent aujourd’hui sur les plages arrondies, adoucies, comme de simple galets de couleur rouge.

J’avais commencé à collecter ces briques, en me rendant au bord de l’Elbe tous les jours, suivant les horaires des marées. J’ai ainsi abouti à cette pièce, que j’ai appelé Altstadt, de l’allemand “vielle ville” constituée de la quantité de briques de différentes tailles, que j’ai réussi à collecter au cours des cinq semaines de mon séjour. Une gradation de tailles allant de plus grandes au plus petites dessine un rectangle rouge au sol, qui s’affine progressivement et tend à disparaître arrivé au bout ou les briques deviennent aussi petites que des grains de sable.

Elizaveta Konovalova

Née en 1986 à Moscou, Russie

Lauréate

« Talent d’Eau 2014 » attribué dans le cadre de « Talents Contemporains », édition 2014, catégorie « Installation »